La bande à Limée

La bande à Limée est une association loi 1901 de parents don l'enfant a été tué par un tier/par homicide involontaire ou non.























.
Sondage

Comment avez-vous connu la bande à Limée

0% 0% [ 0 ]
43% 43% [ 3 ]
0% 0% [ 0 ]
29% 29% [ 2 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
29% 29% [ 2 ]

Total des votes : 7






















Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La bande à Limée » Questions et suggestions »  Concernant les membres fondateurs, notre décision a été prise

Concernant les membres fondateurs, notre décision a été prise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Alexandra

avatar
Présidente/Webmaster
Présidente/Webmaster
Nous avons été, ces derniers jours, confronté à un problème : Intégrer ou non les parents qui ont été désenfanté naturellement avec ceux qui ont été désenfanté par homicide. Il est évident que nous sommes sensibles à la perte d’un enfant qui entoure un couple, quelque soi la façon dont il a disparu. C’est une tragédie qui n’a pas d’égale, en particulier quand la mort est brutale.

Seulement voilà, quand on parle d’homicide on parle aussi de procédures judiciaires en plus de ce qui entoure la mort de l’enfant : Hôpitaux, processus de deuil, administration, avocats, juge, procédure, témoignages, enquêtes, frais médicaux, frais de procédures, recherches, etc. Cela peu s’avérer être un monde difficile à regarder en face pour des gens qui n’y sont pas préparés et/ou qui ne sont pas accompagnés par des amis, de la famille ou d’autres structures de soutien. La bande à Limée souhaiterais réunir ces parents, désenfantés par homicide, justement pour aider en ce sens par des échanges constructifs, voir des démarches plus concrètes dans l’avenir en fonction de l’avancée du projet et de ses moyens, de ses soutiens.

Quand on parle d’homicide, le deuil se complique. En droit pénal français, l'homicide peut correspondre à trois degrés : 1er degré : L'homicide volontaire, où un être humain en tue un autre volontairement ; il est qualifié de « meurtre » s'il n'y a pas de préméditation, et d'« assassinat » s'il est prémédité. 2e degré : Les violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner, où un être humain tue sans intention de tuer, mais en faisant usage d'une violence qui, elle, est volontaire. 3e degré : L'homicide involontaire, où un être humain en tue un autre par accident en commettant un délit ou un crime ou par négligence criminelle. Les deux premiers sont des crimes passibles de sanctions prononcées en cour d'assises, le troisième est un délit jugé par un tribunal correctionnel (1). Vous voyez comme le deuil d’un enfant perdu de la sorte, peu prendre un tout autre visage.

Nous avons un peu peur que si nous nous éloignions de tous ceci, la bande à Limée s’éloigne aussi de son projet d’origine. A ce titre, plusieurs possibilités s’offre à vous, si vous souhaitez soutenir l’association.

1.  Les membres fondateurs : Ce sont ceux qui ont accepté de créer l’association avec la créatrice du projet. Les membres fondateurs qui appartiennent donc au bureau, qui prennent les décisions plus importantes, ne pourrons être dans l’avenir que des parents qui on connu le désenfantement par homicide.
2. Les membres actifs : Ce sont les adhérents qui payent une cotisation et bénéficient des activités proposées et/ou qui participent à certaines réunions.
3. Les membres bienfaiteurs : Ce sont les personnes qui soutiennent financièrement l'association plus que la cotisation annuelle.
4. Les membres d'honneur : Ce sont les personnes qui reçoivent une distinction pour des services qu'ils rendent à l'association.
5. Les membres de droits : Ce sont les personnes admises par des fondateurs. Ils sont, en générale,des représentants des collectivités ou établissements publics, ou d'une autre association.

Même un parent ayant perdu son enfant de façon naturel peu donc s’y retrouver et s’épanouir parmi nous, mais il vous faudra garder à l’esprit que vous pourriez être amené à croiser des parents qui perçoivent leur deuil différemment quand il est question d’homicide. Ces parents seront notre priorité. Pour participer et/ou nous envoyer des parents qui ont perdu à leur tour leurs enfants tragiquement, n’hésitez pas à nous contacter au 07 85025754. Vous aurez la créatrice du projet directement au téléphone, n’ayez pas peur, elle ne mord pas, et se fera une joie de vous orienter si vous avez des questions. Merci à tous.

(1) Sources : https://fr.wikipedia.org/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum